• Lutte
  • 2004
  • Athlète

Sean Barry

En 2003, le Temple de la renommée sportive a accueilli parmi ses rangs le champion de lutte Michael Barry. Ce soir, il rend hommage à son frère Sean, un athlète tout aussi exceptionnel.

Bien qu’il se soit qualifié pour représenter le Canada aux Jeux Olympiques de 1980, sa chance d'exceller sur la scène mondiale a été invalidée par le boycott de ces derniers. Ce natif de Saint John a toutefois compensé cette déception en remportant, au cours des six années de sa carrière en sport d’élite, un franc succès lors de nombreuses compétitions interuniversitaires, canadiennes et internationales, de la Coupe du monde, des Jeux panaméricains et des Championnats mondiaux.

Tout comme son frère, il a évolué avec l’entraîneur Carl Schell, a troqué le judo contre la lutte et a quitté le Canada atlantique pour l'Ontario afin de faire partie des équipes de lutte des universités Western et Lakehead. Il semblerait que chaque frère considère l'autre comme son concurrent le plus redoutable, ce qui est fort possible puisqu'ils sont tous les deux « membres du Temple de la renommée ».

Admis au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 5 juin 2004.

Faits Saillants

  • A participé à des compétitions nationales et internationales de 1975 à 1981.
  • Substitut au sein de l’équipe canadienne lors des Jeux Olympiques de Montréal de 1976.
  • Champion canadien de la catégorie « style libre 57 kg » en 1979 et 1981.
  • A partagé avec son frère Mike le titre de « lutteur exceptionnel » décerné lors du championnat canadien de 1979.
  • A représenté le Canada aux Jeux panaméricains de 1979.
  • A représenté le Canada aux championnats du monde de 1978 (7e position) et de 1979 (9e position).
  • Sélectionné au sein de l’équipe olympique de 1980 qui a boycotté les Jeux de Moscou.
  • A remporté des compétitions internationales à Cuba, en Yougoslavie et aux États-Unis.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →