• Karaté
  • 2010
  • Bâtisseur

Alcide Bourque

Connu par beaucoup comme étant le « père du karaté au Canada atlantique », Alcide Bourque, de Grande-Digue, est administrateur, officiel, technicien, entraîneur, formateur, organisateur et parrain de ce sport depuis plus de 40 ans. Il a établi la première école de karaté au Nouveau-Brunswick en 1970, et depuis ce temps, en a ouvert de nombreuses autres partout dans la province et a entraîné des milliers d’élèves. À un moment donné, le Nouveau-Brunswick avait le plus grand nombre d’élèves membres de l’Association nationale de karaté. Alcide Bourque a le mérite d'avoir attiré le championnat national de karaté dans la catégorie ceinture noire à Moncton en 1975 et d’avoir joué un rôle déterminant dans l'établissement de Karaté Nouveau-Brunswick. Il a entraîné des équipes provinciales et nationales, et ses élèves ont participé à des compétitions mondiales. Il a été intronisé au Mur de la renommée sportive de Moncton. Âgé de 77 ans, il continue d'enseigner le karaté cinq jours par semaine.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 5 juin 2010.

Faits Saillants

  • Connu par beaucoup comme étant le « Père du karaté au Canada atlantique ».
  • Sensei Bourque a reçu sa ceinture noire de sensei Masami Tsuruoka en 1967.
  • Sensei Bourque a ouvert l’École de karaté Tsuruoka au Cap-des-Caissie en 1970 et a par la suite ouvert de nombreuses autres écoles partout au Nouveau-Brunswick et à l’Île-du-Prince-Édouard.
  • Il a le mérite d’avoir attiré à Moncton, en 1975, le championnat canadien de karaté dans la catégorie ceinture noire et d’avoir joué un rôle déterminant dans l’établissement de Karaté Nouveau-Brunswick.
  • Sous la tutelle de sensei Bourque, le Nouveau-Brunswick comptait le plus grand pourcentage d’élèves de l’association nationale de karaté au milieu des années 1970.
  • Sensei Bourque a été entraîneur pour des milliers de Néo-Brunswickois ainsi que pour des équipes provinciales et nationales, y compris la formation d’Équipe Canada qui a remporté une huitième position au Japon en 1977.
  • Intronisé au Mur de la renommée sportive de Moncton en 2005.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →