• Athlétisme
  • 1979
  • Athlète

Diane (Matheson) Clement

Sa remarquable et brillante carrière sur les pistes et dans les salles de réunion du monde de l’athlétisme a commencé dans sa ville natale de Moncton en 1945 et se poursuit dans sa province adoptive de la Colombie-Britannique.

Elle est la première femme à avoir été élue présidente d’une association nationale d’athlétisme, l’une des premières lauréates du prix de distinction d’Air Canada et la première femme à avoir été élue vice-présidente honoraire du congrès de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme.

Nous pourrions lui rendre hommage pour sa contribution à titre d’entraîneure – à l’Université de la Colombie-Britannique et dans son club de Richmond. Nous pourrions également lui rendre hommage pour avoir revitalisé l’Association canadienne d’athlétisme, de la base au sommet.

Mais c’est l’athlète que nous saluons : athlète de l’année du Nouveau-Brunswick en athlétisme (1954), membre de l’équipe olympique en 1956, athlète de l’année au Québec, une des ambassadrices de bonne volonté du Canada aux Caraïbes en 1957 et détentrice d’une série de records en course de vitesse, couronnée par une médaille de bronze aux Jeux du Commonwealth de Cardiff en 1958.

Intronisée au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 2 juin 1979.

Faits Saillants

  • Lauréate du prix d’athlète exceptionnelle pour avoir représenté le Nouveau-Brunswick dans le cadre du CN Exhibition Olympic Training Plan en 1954
  • Membre de l’équipe d’athlétisme olympique de 1956
  • A participé à la tournée de bonne entente des Caraïbes en 1957
  • A récolté une médaille de bronze dans la course de relais aux Jeux du Commonwealth de 1958
  • Présidente de l’Association canadienne d’athlétisme en 1974
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →