• Multisports
  • 1992
  • Bâtisseur

Eugène LeBlanc (D)

Il est difficile de quantifier l’impact réel d’un bâtisseur du sport. Ses contributions à domicile sont évidentes – une nouvelle équipe ou ligue sportive, un nouveau champ ou aréna, un nouveau programme ou service. Mais qu’en est-il de son impact au niveau provincial ou régional?

Il en est ainsi pour Eugène LeBlanc de la Vallée de Memramcook. Son héritage local comprend des compétitions amateurs en hockey, baseball, balle-molle, athlétisme, tennis et quilles. Ajoutons à ceci son implication dans Sport ’70, le Centre communautaire et les nouvelles installations d’athlétisme, de soccer et de tennis de la Vallée.

Mais ses efforts ont eu des retombeés qui sont évidentes partout ou les résidents, passés et présents, de la Vallée de Memramcook jouent, compétitionnent, vivent et contribuent.

Cet ancien président de conseil scolaire, conseiller régional pour le sport, athlète et entraîneur, administrateur, initiateur est honoré comme « organisateur extraordinaire » du Nouveau-Brunswick.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 6 juin 1992.

Faits Saillants

  • A consacré plus de 40 ans de sa vie à titre d’entraîneur, d’organisateur et d’administrateur de programmes de sports pour jeunes dans la vallée de Memramcook et le Sud-Est du Nouveau-Brunswick.
  • Entraîneur des Beavers de Moncton lorsque l’équipe a décroché les titres de hockey juvénile (1958-1959) et junior (1959-1960) des Maritimes.
  • Entraîneur de l’équipe de base-ball de Memramcook, les Rovers, lorsqu’elle a remporté le titre intermédiaire A des Maritimes (1961 et 1965) et le titre senior du Nouveau-Brunswick (1962).
  • A coordonné la construction d’installations de base-ball dans la vallée de Memramcook de 1968 à 1970.
  • A supervisé la construction du Centre communautaire de la vallée de Memramcook (1974).
  • Sa promotion du sport amateur auprès des jeunes francophones a été un élément instigateur de la création des Jeux de l’Acadie en 1978.
  • A reçu un prix de mérite de l’Institut de leadership de l’Université de Moncton en reconnaissance de son dévouement au sport, au loisir et à l’éducation physique (1988).
  • Le Centre communautaire de la vallée de Memramcook porte le nom de l’Aréna Eugène LeBlanc depuis 1999.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →