• Patinage de vitesse
  • 1980
  • Athlète

Frederick Logan (D)

Le Temple de la renommée sportive a été établi afin de perpétuer le souvenir et les exploits des héros et héroïnes du sport au Nouveau-Brunswick. À compter de ce soir, ses murs seront ornés des portraits de cinq patineurs de vitesse de classe mondiale : Gorman, Smyth, Willie Logan, Quigg et, selon l’avis de plusieurs, l’homme qui a déclenché cette incroyable série de championnats provinciaux, régionaux, nationaux et internationaux, Frederick William Logan.

La carrière de Fred Logan a commencé en 1901 et s’est terminée en 1911. Durant cette décennie, il a littéralement réécrit le livre des records, encore et encore. En 1907, son année la plus remarquable, il était champion canadien, américain et international dans certaines des épreuves, et parfois toutes, du 220 verges, 880 verges, mile et trois miles. De 1908 à 1911, il a été couronné dans 15 autres épreuves à l’échelle régionale, nationale et internationale et, ce faisant, a établi ou égalé trois records mondiaux – amplement suffisant pour qu’il mérite d’être admis au Temple de la renommée canadienne du patinage de vitesse amateur en 1978.

Gondola Point était son lieu de naissance, le club d’aviron Neptune et la MAAA de Montréal étaient ses clubs parrains et les anneaux extérieurs du monde étaient sa scène. Maintenant, il se joint à son fils Willie dans ce temple des immortels du sport néo-brunswickois.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 7 juin 1980.

Faits Saillants

  • Champion junior (1896-1901) et senior (1907-1911) des Maritimes en patinage de vitesse.
  • A remporté les titres canadien, américain et mondial de patinage de vitesse sur piste extérieure en 1907.
  • A établi des records mondiaux pour les épreuves de 220 verges et de 440 verges sur piste intérieure en 1909.
  • A établi des records mondiaux pour l’épreuve de 100 verges sur piste intérieure en 1910.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →