• Balle molle
  • 1986
  • Bâtisseur

Henry Kelly (D)

En 1986, la Ville de Moncton a dévoilé son mur de la renommée sportive et Henry Kelly figurait parmi le « groupe des sept », c’est-à-dire les sept premières personnalités intronisées.

Personne n’aurait dû en être étonné! En 1975, l’ancien terrain de baseball de la ville avait été rebaptisé le « Terrain Kelly ». En 1973 et en 1977, Henry Kelly avait été nommé entraîneur de l’équipe provinciale des Jeux d’été du Canada. Et, après des années couronnées de succès avec des équipes masculines, c’est Henry Kelly qui décida de faire du Nouveau-Brunswick une puissance nationale à la balle-molle féminine. Les résultats sont éloquents : 14 titres provinciaux, sept participations au championnat national et une médaille d’argent en 1975.

Si on fait la somme de ses années en tant que joueur, entraîneur, dirigeant et commissaire, le total s’élève à 109. Toute une performance pour un homme qui n’a pas encore fêté son 65e anniversaire de naissance!

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 7 juin 1986.

Faits Saillants

  • A évolué dans la ligue de soft-ball du district de Moncton pendant 35 ans (dont 29 comme entraîneur) et a mené des équipes à un titre junior et deux titres senior A des Maritimes.
  • Membre du bureau de direction de l’Association de soft-ball du Nouveau-Brunswick pendant 18 ans.
  • Entraîneur de l’équipe du Nouveau-Brunswick lors des Jeux du Canada de 1973 et de 1977.
  • Entraîneur de l’équipe de soft-ball féminin de Moncton, les Rebels, lorsqu’elles ont remporté 15 titres et participé à huit manifestations nationales.
  • Actif à titre d’arbitre pendant 12 ans et membre fondateur de l’Association de soft-ball du Nouveau-Brunswick.
  • Admis au temple de la renommée de l’Association canadienne de soft-ball amateur en 1996.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →