• Hockey
  • 1972
  • Athlète

Joseph Lamb (D)

Lorsqu’un athlète néo-brunswickois réussit à entrer dans le cercle fermé des meilleurs athlètes professionnels du monde, la nouvelle est digne de mention. Quand un tel événement met en jeu la très sélective Ligue nationale de hockey, avant même son ère d’expansion, la nouvelle est alors unique! C’est l’école secondaire de Sussex et (tout comme ces prédécesseurs au hockey du Temple de la renommée sportive) la Ville de Moncton qui lui ont donné son coup d’envoi au hockey. Après deux ans dans les ligues junior et senior de Montréal, il s’est joint à l’équipe professionnelle des Maroons. Ottawa, Boston, New York, St. Louis et Détroit figurent parmi les autres escales de sa carrière professionnelle ininterrompue de dix ans. En 1939, il échangea son uniforme de hockey pour celui de l’armée canadienne. Vingt ans plus tard, le lieutenant-colonel Joe Lamb se retirait du service actif pour passer du temps sur les terrains de golf, sur les pistes de curling et dans les salles de réunion du sport amateur dans sa vallée adoptive d’Ottawa. Comme Gordie Drillon et les Hawks de Moncton, il est un immortel du hockey au Nouveau-Brunswick.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 3 juin 1972.

Faits Saillants

  • A joué dans la Ligue nationale de hockey de 1927 à 1938 avec les Maroons de Montréal, les Sénateurs d’Ottawa, les Bruins de Boston, les Canadiens de Montréal, les Eagles de St. Louis, les Red Wings de Détroit et les Americans de New York.
  • A accumulé 209 points (108-101) au cours des 443 matchs de sa carrière dans la LNH.
  • Gagnant du championnat de golf des Maritimes en 1936.
  • Secrétaire-trésorier de l’Association de golf du district d’Ottawa de 1965 à 1976.
  • Secrétaire-gérant de l’Association de curling de la vallée d’Ottawa de 1967 à 1976.
  • Admis au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick en 1972 et en 1979 (Amateur Athletic Club de Sussex).
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →