• Judo
  • 1998
  • Athlète

Jules Bossé

Trop souvent, les athlètes élites font cette promesse: « Ce sport m’a tellement rapporté; c’est maintenant à moi de donner ». Plusieurs promettent de s’engager- Jules Bossé d’Edmundston, lui, a tenu sa promesse. Après s’être retiré de la compétition active en 1989, il s’est dévoué en tant que directeur de club, entraîneur et administrateur.

Mais ce sont ses exploits en tant que judoka qui lui méritent cet hommage de la part de sa province : à sept reprises champion régional atlantique au 78 et au 71 kilogrammes; médaillé de bronze dans 16 compétitions nationales et internationales; et champion canadien au 71 kilogrammes en 1986.

De 1981 à 1988, il a été membre de l’équipe canadienne de judo. Peu importe le lieu de la compétition – que ce soit au Canada, en Autriche, au Maroc ou en Martinique- il se trouvait toujours, à la fin du concours, sur le podium réservé aux quelques privilégiés – les récipiendaires des médailles.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 6 juin 1998.

Faits Saillants

  • Champion canadien en 1986.
  • A remporté une troisième place au championnat national en 1981.
  • A récolté une deuxième place aux Jeux de la francophonie en 1989.
  • Champion de l’omnium de l’Ontario en 1987.
  • Champion atlantique 1984-87.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →