• Curling
  • 1989
  • Bâtisseur

Millicent "Nint" Anderson (D)

En cette période de contrats de plusieurs millions de dollars, le bénévole, à tous égards important, a toujours sa place.

On les trouve encore : les athlètes amateurs, les dirigeants dévoués, les personnes qui travaillent infatigablement dans les coulisses et les ambassadeurs gracieux dont la seule récompense est le plaisir que leur procure le sport.

Nint Anderson était ce genre de bénévole, et le curling était son obsession hivernale après qu’elle a quitté Fredericton pour s’installer à Newcastle en 1948. Le curling junior, mixte, féminin et masculin – y compris le tournoi de la Coupe Ganong – ont tous bénéficié de son sens aigu de l’organisation et de la promotion.

De 1963 à 1975, elle a siégé au comité de direction de l’Association canadienne féminine de curling (ACFC). Elle a aussi été présidente provinciale de 1974 à 1976. En 1986, elle a été la première Néo-Brunswickoise à recevoir le prix d’appréciation de l’ACFC pour « service dévoué et exceptionnel au curling féminin ».

Intronisée au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 4 juin 1989.

Faits Saillants

  • A siégé au conseil d’administration d’organismes locaux, provincial et national de curling.
  • A joué un rôle clé dans la création de l’association provinciale de curling mixte.
  • Première femme ayant présidé le championnat masculin néo-brunswickois de la Coupe Ganong en 1974.
  • Présidente de l’Association de curling féminin du Nouveau-Brunswick de 1974 à 1976.
  • Vice-présidente et secrétaire de l’Association de curling féminin du Nouveau-Brunswick de 1963 à 1973.
  • Lauréate d’un prix de reconnaissance pour son service dévoué et exceptionnel (1986).
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →