• Athlétisme
  • 1981
  • Athlète

Sigurd Nielsen (D)

Il prétend que le rugby était son « meilleur sport », mais « Sig » Neilson, de Plaster Rock, est présenté ici en raison de ses talents à titre de coureur de vitesse de classe nationale et internationale.

Il a entamé sa carrière lors d’une modeste rencontre d’athlétisme scolaire, première étape d’une série de défis dont le point culminant fut sa participation aux Jeux de l’Empire britannique de 1938, en Australie. En cours de route, il a connu les inévitables blessures, déceptions et performances exaltantes, dont un chrono de 9,6 secondes au sprint de 100 verges pour arriver ex aequo avec le record, lequel est demeuré invaincu pendant près de 20 ans au Canada.

Qu’il ait à piloter un Spitfire, à jouer dans la position trois-quarts aile ou à protéger le premier but, sa performance était toujours empreinte de vitesse et d’entrain, mais on ne s’attendrait à rien de moins de la part d’un homme qui, un jour, avait été le coureur de vitesse le plus rapide des pistes cendrées du Canada et du Commonwealth.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 30 mai 1981.

Faits Saillants

  • À l’âge de 15 ans, a remporté les épreuves du 100, 220 et 440 verges ainsi que le saut en longueur et le saut en hauteur lors de la rencontre d’athlétisme de l’école Victoria County High en 1932.
  • A remporté les épreuves du 100 verges et du 220 verges lors de la rencontre interclasse de la Mount Allison University en 1936.
  • A joué pour l’équipe de rugby de la Mount Allison University en 1935.
  • A gagné les épreuves du 100 verges et du 220 verges au championnat des Maritimes en 1937.
  • A remporté les éliminatoires du 100 verges aux British Empire Games en 1938.
  • A égalé un record canadien pour l’épreuve du 100 verges, que personne n’a battu pendant 20.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →