• Baseball
  • 1988
  • Bâtisseur

Tommy Thompson (D)

L’un de ses anciens joueurs a déjà dit du regretté Tommy Thompson qu’il y « avait quatre amours dans sa vie : sa famille, son église, ses confrères et le baseball ».

Depuis l’âge où il a été capable de compter jusqu’à « trois et deux », jusqu’à ce que la maladie le force à prendre sa retraite, il a été joueur, entraîneur, gérant, dirigeant et propriétaire d’un club dans sa ville natale de Fredericton.

Il était, dans tous les sens du mot, un bâtisseur. Il a bâti des champions locaux, provinciaux et nationaux, mais encore plus important, il a aidé nombre de jeunes hommes à « bâtir » leur vie.

Dans un des hommages qui lui ont été rendus, on a dit de lui : « Tommy Thompson est toujours à l’avant-plan, même si ce n’est qu’à cause de sa personnalité dynamique. » À cela, nous ajoutons « et de son dévouement envers les jeunes, par l’entremise du sport ».

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 4 juin 1988.

Faits Saillants

  • Il a commencé à jouer au base-ball senior à l’âge de 14 ans, à Saint John.
  • Il a été l’un des meilleurs joueurs de l’équipe du service d’aqueduc de Saint John, qui comptait bon nombre des meilleurs joueurs de la ville.
  • En 1925, il a gagné 21 des 25 matchs durant lesquels il a lancé, y compris une partie sans point ni coup sûr pour remporter le titre néo-brunswickois. Il a aussi mené l’équipe du service d’aqueduc au championnat des Maritimes.
  • En 1927, il a remporté 30 matchs avec les Fusilliers de Saint John et il a été recruté par les Red Sox de Boston.
  • Après avoir participé au camp d’entraînement des Red Sox en 1928, il a été assigné à la ligue de l’Est.
  • De 1928 à 1937, il a évolué avec des équipes professionnelles aux États-Unis et au Canada.
  • Pendant la saison de 1935, avec les Maroons de Winnipeg, il a enregistré 24 victoires, dont 13 consécutives, contre seulement deux défaites.
  • Il a été joueur-gérant de l’équipe de Sorel de la ligue du Québec en 1936 et 1937. Il a mené l’équipe à deux titres de la ligue et il s’est retiré comme joueur en 1937.
  • À titre de gérant de l’équipe de Trois-Rivières en 1938-1939, il a recruté le manchot Pete Gray à l’arrière-champ pour un match d’essai.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →