• Patinage de vitesse
  • 1975
  • Athlète

William "Willie" Logan (D)

Aucune manifestation sportive tenue au Canada depuis l’Expo 1976 n’a frappé l’imagination des Canadiens ni captivé leur attention autant que les Jeux olympiques de 1976.

Synonyme des Olympiques, du Canada et du Nouveau-Brunswick, nous avons Willie Logan, de Saint John, double médaillé olympique au patinage de vitesse en 1935. Les années 1920 et 1930 ont été décrites comme « âge d’or du patinage de vitesse », et l’aréna Victoria et le lac Lily ont été immortalisés comme lieux de triomphe de Gorman et Smyth, des Logans et de nombreux autres patineurs de vitesse exceptionnels.

De Saint John à Saint-Moritz, et du lac Lily au lac Saranac, aucune étoile du patinage n’a brillé aussi ardemment que ce Logan connu sous le nom de Willie.

Intronisé au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 7 juin 1975.

Faits Saillants

  • De 1919 à 1936, a remporté six titres des Maritimes, deux championnats junior du Canada (1921 et 1922), le titre intermédiaire des États-Unis (1923), le championnat intermédiaire extérieur du Canada (1925) et le titre canadien de patinage de vitesse senior intérieur (1934).
  • En 1926, s’est classé en deuxième position au championnat du monde, après Charles Gorman; s’est également classé deuxième aux championnats intermédiaire national et extérieur international des États-Unis.
  • Membre de l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse en 1928.
  • Capitaine de l’équipe olympique canadienne de patinage de vitesse en 1932.
  • A récolté des médailles de bronze dans les épreuves du 1500 m et du 5000 m aux Jeux olympiques de 1932.
  • Champion du patinage de vitesse intérieur des Maritimes en 1934.
  • S’est retiré après avoir gagné le championnat des Maritimes en 1936.
← Intronisé Précédente Prochaine Intronisé →